Belle affaire de blanchiment d'argent au PMU

Sujets généraux et divers concernant le PMU ou les sites de paris en ligne, leurs actualités, leurs affaires judiciaires, leurs conflits concurrentiels, leurs statistiques ...
Règles du forum
Règles du forum
-Pas de propos injurieux, racsiste, discriminants...
-Toute personne provoquant le désordre verra son compte supprimé au bout de 3 rappels.
-Un lien est autorisé dans votre signature, de la pub dans vos posts pourra être tolérée mais ne doit pas être la raison première de votre venue sur le forum.
-Les liens vers des sites de mauvaises moeurs seront supprimés (porno,warez,illégaux...).

Belle affaire de blanchiment d'argent au PMU

Pub

Publicité
 

pmu-pmu
Site Admin
Messages : 24
Inscription : mer. sept. 20, 2017 8:22 pm

Belle affaire de blanchiment d'argent au PMU

Message par pmu-pmu » dim. oct. 01, 2017 1:28 pm

Des tickets de PMU gagnants, un buraliste peu scrupuleux, des gens issus de la communauté du voyage: voici le cocktail d'une belle affaire de blanchiment d'argent, qui vient d'être résolue.

C'est une affaire tentaculaire de blanchiment. Le service central des courses et jeux vient d'y mettre une touche finale en plaçant en garde à vue, lundi dernier à Nanterre (Hauts-de-Seine), deux femmes de 30 ans d'origine serbe. Au total, quarante personnes, originaires de la communauté des gens du voyage des environs de Montreuil (Seine-Saint-Denis), ont été mises en examen à Bobigny (Seine Saint-Denis), depuis le mois de janvier pour blanchiment. Le tout pour un montant de 1,3 millions d'euros.

L'affaire commence en mai 2015, lorsque les policiers reçoivent un renseignement sur les pratiques douteuses d'un buraliste d'Aulnay-sous-Bois qui revend des tickets gagnants à des gens originaires de la communauté des gens du voyage. « Il s'agit de familles installées à Drancy, Aulnay ou Montfermeil qui profitaient de l'aubaine pour blanchir de l'argent liquide provenant de différents vols », explique un policier. Ils appelaient le buraliste qui leur cédait des tickets de PMU gagnants, payés en liquide au client mais pas enregistré pour, par exemple, 10 000 €. Ils allaient ensuite se faire payer tout à fait officiellement, encaissaient l'argent sur leurs comptes en banque, contractaient des crédits immobiliers et réinvestissaient ainsi cet argent dans la pierre.

PUBLICITÉ

inRead invented by Teads


Le buraliste et sa famille ont été arrêtés en janvier dernier à Aulnay-sous-Bois. Il est passé aux aveux, expliquant encaisser une commission sur la remise des tickets gagnants qu'il gardait précieusement dans une grande enveloppe, avant d'être mis en examen puis écroué. Ses «clients » ont été interpellés en plusieurs vagues par les enquêteurs épaulés par leurs collègues de l’Office central pour la répression de la grande délinquance financière, avant d'être mis en examen. Ils expliquent que l'argent trouvé sur leurs comptes en banque provient de leur travail et des cadeaux en argent liquide provenant des cérémonies de baptême.

Dans les prochains mois, le tribunal correctionnel de Bobigny accueillera cette affaire hors normes.



Répondre